Sensibility as expression of duality

Art-Univers, Réalité Physique
Version française

A Near-Death Cases (NDE) describes in the article of Pereira and Reddy « Near-Death Cases Desegregating Non-Locality/Disembodiment via Quantum Mediated Consciousness: An Extended Version of the Cell-Soul Pathway »  has attired my attention:

“The experiment of a woman who has been blind from birth and after an accident her heart stopped rendering her clinically dead approximately 4 minutes. At that very moment she felt her back against the ceiling and she kept looking at everything that was happening on the hospital table. She could see for the first time in her life. She can see her finger, ring, her body lay on the operation table but she could not differentiate the colors, she considered them like different intensities of light. She survived and returned to her world of darkness.”

Experience shows our multidimensionality:

  • One “matter dimension” follows the law of gravity: Her body is on the table.
  • One “energy dimension” follows the complementary of the law of gravity: she felt her back against the ceiling.
  • During the NDE, we are clinically dead, the dimensions “matter” and “energy” are autonomous: We are two complementary bodies;
  • If we are alive, a “dual-dimension” intricates the two dimensions “matter” and “energy”: We are an animated body.

Some abilities differ depending on the state of entanglement of the two dimensions:

  • The capacity “to see” is blocked in the “dual-dimension”: she is blind, and becomes active in the “energy body” during the NDE: she can see for the first time without any learning.
  • The capacity “to see in colors” seems to require, color learning with eyes in the “dual-dimension” to be used by the “energy body”: sighed people who do a NDE, see in color. The capacity -to see in color- requires learning. It is not inborn.
  • The “energy dimension” does not allow self-learning: when she wakes up she was blind again, but allows memorization: she remembers her experiment.
  • The capacity “stand tall” is possible only in the “dual-dimension”.

Duality is the natural state of all realities

The duality is based on the principle of the Yin-Yang duality of the universe explained by Wes Johnson in his article « Yin Yang Universe » :

Everything as part of a single energy flow continuum constantly fluctuating between two extremes

  • The sensible dimension -the heartbeat, regulates the entanglement of the two extremes, it is the energy flow;
  • The matter dimension is one extreme;
  • The energy dimension is the other extreme.

The two are needed to create each other to balance the one in harmonic interplay

  • During the NDE, the dimensions are dissociated, preventing all interactions: she sees her body on the table, she feels her back against the ceiling;
  • When we are alive, the two dimensions are intricate, creating an animated body: we speak, we learn,… interacting with our environment.

Yin and yang are be considered the same thing in the opposite way

  • The matter dimension: her body lying on the table, dense, visible;
  • The energy dimension: her body back to the ceiling, light, invisible.

Yin can be considered an absence of yang, and vice versa

  • The matter dimension: it is the matter body without the energy body;
  • The energy dimension: it is the energy body without the matter body.

Each living being consists of two complementary dimensions matter and energy and a sensitive dimension, binding and regulating, thanks to a perpetual return between the two dimensions.

The human being is emotional

To understand the nature of the sensible dimension, I studied the denial of pregnancy.

Women in denial of pregnancy “block physical visibility” of the baby, but his body is growing like scan shows.

“I met two women who had a denial of pregnancy. They both had children, and did not want to have others at that time. Both returned home after scan, with the flat belly. They were about 6 months pregnant. For one of them, the belly is rounded instantly when she realized that she had only 3 months to prepare for the arrival of the child; for the second it took a week. In the press, I have read that the belly of some women rounds up when they see the scan, others only become aware at delivery, and some will never become aware.”

In the denial of pregnancy, the woman must « see » the physical presence of the baby, accept it and change her emotional thinking, become a mother, so that the body of the baby takes its place and become visible.

Without the mother’s emotional and voluntary acceptance, the baby’s body grows invisible until delivery, which will eventually occur whether or not the awareness has been realized. The body of the woman is independent of the function of being a mother.

What defines a human being?

During NDE, heart failure dissociates the dual-dimension -energy and matter- making the body inanimate.

It seems that the denial of pregnancy prevents the association of the two dimensions “matter and energy” of the child and puts his body in a inanimate material reality because devoid of the energy dimension, but living with a heart that beats thanks to the sensitive dimension”, allowing the body to grow up »straight like a statue » and not in a fetal position like a baby.

  • If the sensible dimension is only entangled with the energy dimension, as in the NDE: the physical body is inanimate, while the energy body is in motion, conscious of the experience, invisible because without matter;
  • If the sensible dimension is entangled only with the dimension of matter, as in the denial of pregnancy: the physical body grows, but it is devoid of movement, invisible because motionless;
  • If the three dimensions are intricate: we are an animated body, conscious, visible.

This sensible dimension is the heart of our humanity. It operates through the emotions creating in us an emotional, conscious, human dimension that can interact with matter and energy.

La sensibilité comme expression de la dualité

Art-Univers, Réalité Physique
English version

Une expérience de mort imminente (EMI) décrite dans dans l’article de Pereira et Reddy « Near-Death Cases Desegregating Non-Locality/Disembodiment via Quantum Mediated Consciousness: An Extended Version of the Cell-Soul Pathway » a attirée mon attention :

« L’expérience d’une femme aveugle depuis sa naissance et après un accident son cœur s’est arrêté la rendant cliniquement morte pendant approximativement 4 minutes. Au même moment elle sentit son dos contre le plafond et elle a continué à regarder tout ce qui se passait dans la salle. Elle pouvait voir pour la première fois de sa vie. Elle put voir ses doigts, sa bague, son corps couché sur la table d’opération mais ne pouvait pas différencier les couleurs, elle les considérait comme une intensité de lumière. Elle a survécu et est retournée dans son monde d’obscurité. »

L’expérience montre notre multidimensionnalité :

  • Une “dimension matière” suit la loi de la gravité : Son corps sur la table ;
  • Une “dimension énergie” suit le complément de la loi de la gravité : Elle sent son dos contre le plafond ;
  • Lors de l’EMI, nous sommes cliniquement mort, les dimensions “matière” et “énergie” sont autonomes : Nous sommes deux corps complémentaires ;
  • Si nous sommes vivant, une “dimension-dual” intrique les deux dimensions “matière” et “énergie” : Nous sommes un corps animé.

Certaines aptitudes diffèrent suivant l’état d’intrication des deux dimensions :

  • La capacité “voir” est bloquée dans la “dimension-dual” : elle est aveugle, et devient active dans la “dimension énergie” lors de l’EMI : elle peut voir pour la première fois sans rien apprendre.
  • La capacité “voir en couleur” nécessite un apprentissage des couleurs avec les yeux dans la “dimension-dual” pour être utilisée dans la “dimension énergie” : les personnes voyantes qui font une EMI voient en couleur. La capacité “voir en couleur” s’apprend ; ce n’est pas inné.
  • La “dimension énergie” ne permet pas l’auto-apprentissage : au réveil elle est de nouveau aveugle ; mais permet la mémorisation : elle se rappelle de son expérience.
  • La capacité “se tenir debout” n’est possible que dans la “dimension-dual”.

La dualité est l’état naturel de toutes réalités

La dualité est basée sur le principe de la dualité Yin-Yang de l’univers expliquée par Wes Johnson dans son article « Yin Yang Universe ».

Chaque chose fait partie d’un continuum de flux d’énergie unique fluctuant constamment entre deux extrêmes

  • La dimension sensible -le battement du cœur, régule l’intrication des deux extrêmes, c’est le flux d’énergie ;
  • La dimension matière est une extrémité ;
  • La dimension énergie est l’autre extrémité.

Les deux sont nécessaires, pour créer chacune, pour équilibrer l’un, dans une interaction harmonique

  • Lors de l’EMI, les dimensions sont dissociées, empêchant toutes interactions : elle voit son corps sur la table, elle sent son dos contre le plafond ;
  • Lorsque nous sommes vivant, les deux dimensions sont intriquées, créant un corps animé : nous parlons, nous apprenons,… en interagissant avec notre environnement.

Yin et yang sont considérés comme la même chose dans un sens opposé

  • La dimension matière : son corps allongé sur la table, dense, visible ;
  • La dimension énergie : son corps dos au plafond, léger, invisible.

Yin peut être considéré comme l’absence de yang, et vice versa

  • La dimension matière : c’est le corps matière sans le corps énergie ;
  • La dimension énergie : c’est le corps énergie sans le corps matière.

Chaque être vivant est constitué de deux dimensions complémentaires matière et énergie et une dimension sensible liante et régulatrice grâce à un aller-retour perpétuel entre les deux dimensions.

L ‘être humain est émotionnel

Pour comprendre la nature de la dimension sensible, j’ai étudié le déni de grossesse.

Les femmes en déni de grossesse « bloquent la visibilité » du bébé dont le corps grandit et le cœur bat comme l’échographie le montre.

« J’ai rencontré deux femmes qui ont vécu un déni de grossesse. Elles avaient toutes deux déjà eût des enfants, et n’avaient pas l’envie d’en avoir d’autres à ce moment. Toutes les deux sont rentrées chez elles après l’échographie, le ventre plat. Elles étaient enceintes d’environ 6 mois. Pour l’une d’entre elle, le ventre c’est arrondi instantanément lorsqu’elle a réalisée qu’elle n’avait plus que 3 mois pour préparer l’arrivée de l’enfant ; pour la seconde cela à mis une semaine. Dans la presse, j’ai lu que le ventre de certaines femmes s’arrondit en voyant l’échographie, d’autres ne prennent conscience qu’à l’accouchement, et certaines ne prendront jamais conscience. »

Dans le déni de grossesse, la femme doit « voir » la présence physique du bébé, l’accepter et changer sa pensée affective, qu’elle devienne mère, pour que le corps du bébé prenne sa place et devienne visible.

Sans acceptation affective et volontaire de la mère, le corps du bébé grandit invisible, jusqu’à l’accouchement qui se produira à terme que la prise de conscience ait eut lieu ou non. Le corps de la femme est indépendant de la fonction d’être mère.

Qu’est-ce qui définit un être humain ?

Lors d’une EMI, l’arrêt du cœur dissocie les deux dimensions -énergie et matière- rendant le corps inanimé.

Il semblerait que dans le déni de grossesse bloque l’association des deux dimensions “matière et énergie” de l’enfant et mets son corps dans “une réalité matière inanimée car dénuée de la dimension énergie, mais vivant avec un cœur qui bat grâce à la dimension sensible”, permettant au corps de grandir « droit comme une statue » et non en position fœtale comme un bébé.

  • Si la dimension sensible est uniquement intriquée avec la dimension énergie, comme lors de l’EMI : le corps physique est inanimé, alors que le corps énergie est en mouvement, conscient de l’expérience, invisible car sans matière ;
  • Si la dimension sensible est intriquée uniquement avec la dimension matière, comme lors du déni de grossesse : le corps physique grandit, mais il est dénué de mouvement car déconnecté du corps énergie, invisible car immobile ;
  • Si les trois dimensions sont intriquées : nous sommes un corps animé, conscient, visible.

La dimension sensible est le cœur de notre Humanité. Elle opère à travers les émotions créant en nous une dimension émotionnelle, consciente, humaine pouvant interagir avec la matière et l’énergie.

2018, Thought comes alive

Art Uni-Vers, Carte de Visite, Ki-Regeneration, Réalité Physique
Version française

2018, Launch of the project of Ki-Regeneration

Bourgait2013_ArtUniVers-Univers

The development of Ki-Regeneration®

QqExemplaires-ArtUnivers-3

Validation thanks to the Art Uni-Vers,
the first step towards Ki-Regeneration®

ArtUnivers-InPractice-English

The Art Uni-Vers in practice


Spring, The project brings into life

They joined the Center of Ki-Regeneration®.

The Garden of Arts and Jeannette Dubouilh give their consent to be published

« Movement – Harmony – Light »


Summer, The project progresses

cropped-logo-planethumansite.jpg

Addition of the Planet-Human.org menu with the publications for « the awakening of the Heart of Humanity »

 The site becomes multi-language – Tracking of steps is accessible


Autumn, The project of research in action

Modelisation-RelativeRelativity

The Relativity is Relative,
more and more in depth and height to complete the spiral of knowledge

hologrammefractalsensible-anglais_web

A fractal and sensible hologram model to describe all physical reality,
first popularization

espacetemps-blackhole-anglais

The project of research, describe the physical reality which animates us to naturally regenerate life


Winter, The project offers new applications

LivreCreatif2013_LeLivreQuiParleSansMotsAnglais_Web

If learning to see colors with extra-sensorial ability,

it gave the eyesight to the blind

2018, La pensée prend vie

Art Uni-Vers, Carte de Visite, Ki-Regeneration, Réalité Physique
English version

2018, Lancement du projet de Ki-Regeneration

Bourgait2013_ArtUniVers-Univers

Le développement de la Ki-Regeneration®

QqExemplaires-ArtUnivers-3

Validation grâce à l’Art Uni-Vers,
le premier pas vers la Ki-Regeneration®

ArtUnivers-EnPratique

L’Art Uni-Vers, en pratique


Printemps, Le projet prend vie

Elles ont rejoint le Centre de Ki-Regeneration®

Couverture-JardinDesArts

Le Jardin des Arts et Jeannette Dubouilh donnent leur accord pour être publiés

« Mouvement – Harmonie – Lumière »


Été, Le projet progresse

cropped-logo-planethumansite.jpg

Ajout du menu Planet-Human.org avec les publications pour « l’éveil du Cœur de l’Humanité »

L’Art Uni-Vers sur verre

 

Le site est multi-langue – Le suivi des étapes est accessible


Automne, Le projet de recherche en action

Couverture-ReletiviteRelative

La Relativité est Relative,

de plus en plus en profondeur et en hauteur pour boucler la spirale de la connaissance

HologrammeFractalSensible_Web

Un hologramme fractal et sensible comme modèle pour décrire toute réalité physique,

première vulgarisation

EspaceTemps-BlackHole

Le projet de recherche

décrire la réalité physique qui nous anime pour régénérer naturellement la vie


Hiver, Le projet offre de nouvelles applications

LivreCreatif2013_LeLivreQuiParleSansMots_Web

Si apprendre à voir les couleurs avec ses capacités extra-sensorielles,

rendait la vue aux aveugles

Link between the constituents of the hologram and our world

Réalité Physique
Version française

The LIFE thanks to the CAMERA and the OBJECT. The camera illuminates the object, and projects its complete hologram, as a space-time bigger than the Universe, That I call The Source. Once upon a time: « The Source » of everything possible, waiting waves to make it visible.

FRACTAL thanks to the SHUTTER. This gives a sense to the experiment of life from the universal (laws of nature present in everything) to the individual (everyone feels what he can/wants/thinks), from simplicity to complexity, from global view to finesse. More and more details. More and more interactions. More and more relations: The conscious of the individuality into the whole.

SENSIBLE thanks to all the MIRRORS. Conferring it an autopoietic character, by the play of reflections, symmetry, complementarity: The duality.

HOLOGRAM thanks to the BEAMSPITTERS. The two modes of realization of hologram create two dimensions of different nature, one energetic and one physic, in a Yin-Yang Universe Duality: The waltz of complementarities.

The PHYSICAL REALITY thanks to the HOLOGRAPHIC PLATE. It transforms 2D information of the sensible support in three-dimensional image capable of feeling: The duality Energy/Matter conscious.

Nothing can come into the camera. All that is necessary for life is present in the light that comes out of the camera and the object. The harmony between the 2 modes of realization offers beauty.

Life is a wise equilibrium between

  • What we know, our knowledge which can be truth or false: the past -object beams,
  • What we don’t know yet, but we are going to discover it in the course of the current history in order to increase our expertise: the present -reference beams,
  • What we can only imagine, we have the power to create it to make it a reality thanks to our passions, our dreams, our envy: the future -the object.

The World is a duality of three entangled elements

  • The Space, place of all representations: volume of the Universe and all we ignore, motionless -the holographic plate.
  • The Time that passes: energy flow, the movement -the vibration of the waves.
  • The Vacuum, field between the two, whose nature is to be defined because I think it is not nothing, interactions of duality energy-matter conscious at the origin of all physical reality -The Source.
  • With time that passes, vacuum of space decrease because physical reality growing up.

Our body is growing from baby’s size to adult’s size in the Earth’s atmosphere and the Universe is growing in the Cosmos because the Universe is alive -the sensible dimension of the observed expansion.

Le lien entre les constituants de l’hologramme et notre monde

Réalité Physique
English version

La VIE grâce à la CAMERA et l’OBJET. La caméra illumine l’objet, et projette son l’hologramme complet, sous forme d’un espace-temps plus grand que l’Univers, que je nomme La Source. Il était une fois : « La Source » de tous les possibles, en attente des ondes pour le rendre visible.

FRACTAL grâce à l’OBTURATEUR. Il donne un sens pour expérimenter la vie depuis l’universel (les lois de la nature présentes en tout) jusqu’à l’individuel (chacun ressent ce qu’il peut/veut/pense), de la simplicité à la complexité, de la vue globale à la finesse. De plus en plus de détails. De plus en plus d’interactions. De plus en plus de relations : La conscience de l’individualité dans le tout.

SENSIBLE grâce à tous les MIROIRS. Ils confèrent un caractère autopoïétique, par le jeu des réflexions, des symétries, la complémentarité : La dualité.

HOLOGRAMME grâce aux SEPARATEURS. Deux modes de réalisation de l’hologramme créent deux dimensions de nature différente, une énergétique et une physique, dans la Dualité Yin-Yang de l’Univers : La valse des complémentarités.

La REALITE PHYSIQUE grâce à la PLAQUE HOLOGRAPHIQUE. Elle transforme l’information 2D du support sensible en image tri-dimensionnelle capable de ressentir : La dualité Energie / Matière consciente.

Rien ne peut entrer dans la caméra. Tout ce qui est nécessaire à la vie est présent dans la lumière qui sort de la caméra et l’objet. L’harmonie entre les 2 modes de réalisation offre la beauté.

La Vie est un savant équilibre entre

  • Ce que nous savons ; nos connaissances qui peuvent être vraies ou fausses : le passé -faisceaux objets,
  • Ce que nous ne savons pas encore ; mais nous allons le découvrir au cours de l’histoire actuelle afin d’augmenter notre savoir : le présent -faisceaux de référence,
  • Ce que nous ne pouvons qu’imaginer ; nous avons le pouvoir de le créer pour en faire une réalité grâce à nos passions, nos rêves, nos envies : le futur -l’objet.

Le Monde est une dualité de trois éléments intriqués

  • L’Espace, lieu de toutes les représentations : le volume de l’Univers et de tout ce que nous ignorons, immobile -la plaque holographique.
  • Le Temps qui passe : le flux d’énergie, le mouvement -la vibration des ondes.
  • Le Vide entre-deux, dont la nature est à définir car je pense qu’elle n’est pas rien, les interactions de la dualité énergie-matière consciente à l’origine de toute réalité physique -La Source.
  • Avec le temps qui passe, le vide de l’espace diminue car la réalité physique grandit.

Notre corps grandit de la taille de bébé à adulte dans l’atmosphère terrestre et l’Univers grandit dans le Cosmos car l’Univers est vivant -la dimension sensible de l’expansion observée.

 

The Relativity is Relative

Carte de Visite, Réalité Physique
Version française

A few years ago, I tried to understand what Einstein’s Relativity was. I knew that the discovery had turned physics upside down, but I was unable to really know what that meant.

This took me to the bottom of the structure of the chemical elements that make us up and more precisely in the fractal and holographic filling of electrons on the atomic orbitals.

And the wish to develop the Astro-Physics Shamanism.

En français : Le Remplissage Fractal Chaotique des Orbitales Atomiques.
In english: The Fractal Chaotic Filling of Atomic Orbitals.

La Relativité est Relative

Carte de Visite, Réalité Physique
English version

Il y a quelques années, j’ai cherché à comprendre ce qu’était la Relativité découverte par Einstein. Je savais que la découverte avait chamboulée la physique, mais j’étais incapable de savoir réellement à quoi cela correspondait.

Cela m’a emmené dans les fins fonds de la structure des éléments chimiques qui nous composent et plus précisément dans le remplissage fractal et holographique des électrons sur les orbitales atomiques.

Et l’envie de développer le Chamanisme Astrophysique.

En français : Le Remplissage Fractal Chaotique des Orbitales Atomiques.

In english: The Fractal Chaotic Filling of Atomic Orbitals.